Marie-Martine LIPS, présidente du CNCRESS et Jérôme SADDIER, président d’ESS France s’engagent pour la #SESSE2020

Marie-Martine LIPS, présidente du CNCRESS et Jérôme SADDIER, président d’ESS France s’engagent pour la #SESSE2020
12 mars 2020 L'ESPER

Dans le cadre de la « Semaine de l’ESS à l’Ecole », nous avons posé « 3 questions à » Marie-Martine LIPS, présidente du CNCRESS et Jérôme SADDIER, président d’ESS France 

 

 

  • Selon vous, quels sont les enjeux de l’éducation à l’ESS, pour les jeunes et votre secteur d’activité ?

L’économie sociale et solidaire ne peut seulement se concevoir comme un modèle alternatif voire sympathique au système économique actuel dominant. Elle est au contraire, si nous voulons répondre aux urgences sociales, écologiques et démocratiques, la norme souhaitable de l’économie de demain. Elle nécessite de transformer nos modes de pensée pour intégrer le commun, et d’opposer le partage équitable de la valeur créée à l’appropriation par quelques-uns des profits ; elle oppose la démocratie et la coopération dans l’entreprise aux modes de gestion autoritaires ou fondés sur la seule loi de l’actionnaire ; elle substitue une responsabilité globale à la production et la consommation déraisonnées. Ce changement profond passe notamment par la transformation dès le plus jeune âge de l’enseignement des questions économiques, sociales et historiques à l’école, de la maternelle au lycée, alors même que les jeunes sont de plus en plus conscients de leur environnement.

L’implication des acteurs de l’ESS dans la communauté éducative, dans la sensibilisation du corps enseignant voire directement auprès des élèves, n’est pas quelque chose de nouveau. Les différents mouvements de l’ESS, qu’ils soient mutualistes, associatifs ou coopératifs, et aujourd’hui au niveau national grâce à l’ESPER ou à l’échelle territoriale à travers les CRESS, se sont investis dans ce travail de sensibilisation des jeunes générations et ont développé de nombreuses actions. Des initiatives comme « Mon ESS à l’école » ou la « Semaine de l’ESS à l’école » en sont des traductions heureuses et concrètes.

Mais il faut constater que les lignes bougent trop lentement, parfois même à cause de pesanteurs académiques, et que les programmes scolaires n’intègrent que trop peu l’Economie Sociale et Solidaire, ses valeurs et le modèle qu’elle prône. L’école est pourtant un formidable espace d’engagement, et souvent le lieu de la première expérience associative ou coopérative. La vie des maisons des lycéens, l’implication dans les associations sportives ou culturelles, sont autant d’engagements des élèves, collégiens, lycéens au sein de l’ESS et doivent être mieux valorisés.

  • Quelles actions votre organisation met-elle en œuvre sur l’Education à l’ESS ? A quels objectifs veut-elle répondre ?

La sensibilisation à l’ESS est une action que les réseaux de l’ESS mettent en œuvre tout au long de l’année, aux côtés de l’ESPER, que ce soit à l’échelle nationale ou territoriale. L’objectif étant à la fois de sensibiliser les jeunes, d’orienter les enseignants vers de nouveaux outils et des nouvelles approches, de structurer des projets sur les territoires qui intègrent l’ensemble des parties prenantes du projet éducatif (jeunes, enseignants, parents d’élèves, collectivités, entreprises de l’ESS) et de faire des passerelles entre les élèves et les structures de l’ESS.

ESS France et le CNCRESS participent ainsi au pilotage des différentes actions initiées par l’ESPER et contribuent à promouvoir le rôle de la sensibilisation à l’ESS auprès des pouvoirs publics et des structures de l’ESS. C’est d’ailleurs en ce sens qu’un focus important est mis sur cette thématique pendant le Mois de l’ESS (mois de novembre), pendant lequel plusieurs centaines d’évènements ont été organisés dans les différentes régions à destinations des jeunes ou des professionnels du monde de l’éducation. Les CRESS font, avec les référents régionaux de l’ESPER, également un travail de structuration des collectifs régionaux de sensibilisation et cherchent à rassembler les différentes parties prenantes du monde éducatif autours de projets innovants.

Nos deux organisations prennent également part directement aux actions de sensibilisation, par la production d’outils, l’organisation événements, l’intervention dans des classes, etc. Le Forum National de l’ESS et de l’Innovation Sociale, qui s’est tenu à Niort au mois de novembre dernier a ainsi rassemblé plus de 300 étudiants et une dizaine de classes de secondaires, venus découvrir le monde professionnel de l’ESS.

  • Quelles formes prendra votre engagement et celui de votre organisation lors de la « Semaine de l’ESS à l’Ecole » de mars 2020 ?

Notre engagement a déjà commencé, puisque nous nous mobilisons depuis plusieurs mois avec l’ESPER pour préparer cette semaine, et en faire un vrai temps fort de la sensibilisation à l’ESS de la maternelle au secondaire !
Bien sûr, nous serons au rendez-vous pour faire de nos réseaux des soutiens et des relais de cette initiative, que ce soit dans sa diffusion auprès des entreprises de l’ESS et du grand public, mais aussi très concrètement par notre participation à des actions pendant toute cette semaine. Partout sur le territoire, les réseaux de l’ESS se mobilisent pour construire des ponts entre les jeunes en milieu scolaire et le monde économique, que ce soit à travers des journées portes ouvertes, des forums professionnels, des expositions…
Une attention particulière est également apportée sur le lien aux enseignants, dont nous respectons profondément la mission. Les CRESS accompagnent l’ESPER dans plusieurs formations, reconnues par les répertoires professionnels, à destination des enseignants : les stages « CEFPEP ». Ce sont des stages courts, accessibles gratuitement pour les enseignants, et permettant une immersion dans une entreprise de l’ESS (MGEN, Fédération APAJH ou L’ALEFPA) afin d’en comprendre le fonctionnement, les principes et les métiers. C’est important pour nous de mettre en valeur la diversité du monde entrepreneurial.

 

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.