Témoignage d’une enseignante du collège Louis Lumière : retour sur le projet « Eco-citoyen, je consomme autrement »

Témoignage d’une enseignante du collège Louis Lumière : retour sur le projet « Eco-citoyen, je consomme autrement »
15 avril 2019 L'ESPER

« Le collège Louis Lumière de Marly-le-Roi a mis en place une mini-entreprise dans leur établissement. Cette année le choix s’est porté plus sur un concept que sur un produit : « Eco-citoyen, je consomme autrement », les élèves vendent des produits naturels et faits maison afin que le consommateur s’empare d’une autre façon de consommer.

Les élèves définissent leur projet comme un incubateur d’idées, ils vendent des pailles en bambou (faites maison), un produit ménager (recette d’une grand mère) le tout dans un Tote Bag (plus de sac plastique) accompagné de recettes à faire soi-même.

C’est par relation que la mini entreprise a rencontré Sarah Garrido, la correspondante de L’ESPER pour l’académie de Versailles, Sarah est venue leur parler de l’ESS et des actions de L’ESPER sur le territoire.

Les trois ventes de la mini-entreprise Starteko ont été ajoutées à la carte des évènements de la « Semaine de l’ESS à l’Ecole » qui s’est déroulée du 25 au 30 mars 2019 : ventes les samedis sur les marchés du Chesnay, de Marly-le-Roi et de l’Etang-la-Ville

Sensibilisés par l’intervention de Sarah, et afin d’aller encore plus loin dans leur projet les élèves ont décidé de mettre en place une journée de sensibilisation à la consommation autrement pour tous le élèves de 5ème. Cette journée aura lieu le jeudi 13 juin 2019. Elle sera organisée autour d’ateliers, d’une exposition et de l’intervention de l’association Ahtaram.

Les mini entrepreneurs du collège Louis Lumière qui donnent une partie de leurs ventes à l’association Bloom (défense des océans contre les plastiques) ont compris, grâce à cette rencontre, l’importance de leur idée et souhaitent non seulement changer leur façon de consommer, mais aider les autres à prendre conscience qu’il est urgent de consommer autrement. »

Propos recueilli de Corinne Ritter, enseignante au collège Louis Lumière et référente du projet « Eco-citoyen, je consomme autrement »

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.